Le poêle à charbon

Un poêle à pour avantage d'être l'appareil offrant le meilleur rendement pour chauffer une habitation. L'efficacité globale va dépendre de la matière du poêle (métal, fonte...) et du combustible utilisé (bois, pellets, mazout...). Le charbon est un très bon moyen de chauffe, plus performant et plus facile à stocker que le bois tout en étant plus long à se consumer.

L'inconvenient du charbon est qu'il pollue bien plus que le bois et est plus apte à provoquer des intoxications au CO2. Il est aussi très salissant.

Comme pour le bois ou le pellet, il faut choisir du charbon de qualité :

- Il doit être le moins humide possible pour assurer un pouvoir calorifique maximal : l'énergie utilisé pour vaporiser l'humidité aurait pu être utilisé pour chauffer, c'est ce qu'on appele le pouvoir calorifique inférieur (PCI).
- Choisissez un charbon provoquant le moins de poussière possible.
- Utilisez du charbon faible en matières volatiles : plus elle est présente et plus le charbon est jeune.

Il existe plusieurs types de charbon en fonction de leur teneur en matières volatiles (MV) :

- Anthracite (MV = moins de 8%) : très efficace pour chauffer un logement, il créer peu de flamme et brûle de manière régulière. Il ne gonfle pas ni ne s'agglutine lors de la combustion.
- Maigre anthraciteux (MV = 8 à 14%) : Il possède un peu plus de matières volatiles que l'anthracite mais brûle de la même façon.
- 1/4 gras (MV = 12 à 16%), 1/2 gras (MV = 14 à 22%) : Ils ne sont pas utilisés pour chauffer car ils gonflent à la combustion.
- Flambant sec et gras (MV supérieur à 30%) : Ils brûlent en provocant de grandes flammes du au fort taux de matières volatiles, ils sont intéressants au niveau de leurs prix et peuvent chauffer assez efficacement sans être excessivement cher.
- Lignite (MV = 42%) : Il n'est pas utilisé pour chauffer en raison de son fort taux en matières volatiles et d'humidité. Sous forme de briquette il peut néanmoin être mélangé à du bois.

Le ramonage de poêle à charbon :

La combustion du charbon provoque une fumée composée de résidus bien plus présents que lors de la combustion de bois ou de pellets, qui se dépose dans le conduit de cheminée en petite quantité. Ces dépots s'agglomèrent de plus en plus, bouchant peu à peu la cheminée et affaiblissant le tirage si le ramonage n'est pas fait dans les temps. De tout cela en résulte des risques d'incendie et un risque d'intoxication au CO2 pouvant mener jusqu'au décès.

Pour ces raisons d'encrassement rapide, un ramonage de poêle, cassette, ou chaudière fonctionnant grâce à un combustible solide (bois, pellets...) ou liquide (mazout...) doit être effectué tous les ans par un ramoneur agréé.

Ramonage poêle à charbon en urgence :

Si vous souhaitez faire ramoner votre poêle à charbon en urgence, nous pouvons vous proposer un service de ramonage en urgence, 24h24 7j/7.